Use this URL to cite or link to this record in EThOS: https://ethos.bl.uk/OrderDetails.do?uin=uk.bl.ethos.739517
Title: Le Petit et le fragment dans l'oeuvre de Marcel Proust
Author: Authier, Marine
ISNI:       0000 0004 7228 206X
Awarding Body: University of Kent
Current Institution: University of Kent
Date of Award: 2018
Availability of Full Text:
Access from EThOS:
Access from Institution:
Abstract:
La Recherche (1913-1922) de Marcel Proust (1871-1922) est remarquable par ses détails emblématiques: la 'petite madeleine', 'la petite bande de jeunes filles', 'le petit pan de mur jaune'. Dans chacun des cas, Proust insiste sur la taille infime. Pourtant, en dépit de cette restriction, chacun fait paradoxalement ressortir un événement majeur: les miettes du gâteau font vivre au Narrateur sa première expérience de la mémoire involontaire; de la petite bande s'extrait Albertine, personnage incontournable de la Recherche; et le pan de mur jaune donne à Bergotte une leçon de style. Cette constatation nous amène à interroger la hiérarchie du petit et du fragment dans l'œuvre de Proust. La thèse aura ainsi pour but d'indiquer si nous sommes en présence d'exemples ponctuels qui incarnent une grandeur transcendantale, ou s'il y a chez Proust une stratégie du détail hypersémantisé. Nous aborderons la question par une approche comparatiste. Nous commencerons par examiner le style et les univers d'auteurs français du XIXème siècle (Hugo, Balzac, Flaubert, Baudelaire, Zola) et du critique anglais Ruskin pour montrer que les lectures et les études de style d'autrui amènent Proust à construire et à imposer progressivement l'unicité à son œuvre. Nous confronterons ensuite le Proust des œuvres de jeunesse à celui de la Recherche, pour voir si le traitement et la signification du petit et du fragment sont l'aboutissement d'un changement esthétique voulu ou le prolongement d'un style minutieux présent dès Les Plaisirs et les jours (1896). Au fur et à mesure de notre étude, nous constaterons un inversement de valeur des deux motifs, qui d'insignifiants deviennent primordiaux. L'apogée est atteint dans la Recherche où le Narrateur ne collecte plus seulement le petit et le fragment mais les crée activement. Première étape vers la grande loi, le Narrateur oscille constamment entre le petit et le grand, le fragment et le tout pour approcher au plus près la vérité. Bien qu'il multiplie les mécanismes de perception, les lois ne résistent pas à la relativité. Dans l'univers brisé de la Recherche, le sens est sans cesse différé, le tout est inaccessible et le grand toujours détruit. Notre étude aura donc pour but de montrer chez Proust le retour permanent et inéluctable au petit et au fragment.
Supervisor: Baldwin, Thomas ; O'Meara, Lucy Sponsor: Not available
Qualification Name: Thesis (Ph.D.) Qualification Level: Doctoral
EThOS ID: uk.bl.ethos.739517  DOI: Not available
Share: