Use this URL to cite or link to this record in EThOS: http://ethos.bl.uk/OrderDetails.do?uin=uk.bl.ethos.719612
Title: "On me dit fou" : la parole du fou en résistance au discours aliéniste dans la littérature française (1830-1870)
Author: Bhend, Melanie
Awarding Body: University of Nottingham
Current Institution: University of Nottingham
Date of Award: 2017
Availability of Full Text:
Access from EThOS:
Full text unavailable from EThOS. Restricted access.
Access from Institution:
Abstract:
Cette thèse vise à rendre compte de la perception de la folie au XIXe siècle à travers l’analyse de textes mettant en scène un narrateur fou durant l’âge d’or de l’aliénisme (entre 1830 et 1870). Elle montre dans quelle mesure la littérature expose les différents discours qui la définissent et sert de plateforme d’expression au contre-pouvoir. Dans la mesure où il s’agit de concevoir la folie dans une perspective discursive, l’analyse a bénéficié des travaux de Foucault sur le domaine et contribue à l’avancée de la critique en privilégiant l’analyse littéraire de la représentation du fou et de son discours. Tout d’abord, l’analyse de La Fée aux Miettes de Nodier et de Louis Lambert de Balzac expose le discours aliéniste en rapport avec celui du fou, en considérant ce dernier comme un être non seulement malade, mais aussi sublime et exceptionnel. Le second chapitre montre comment les narrateurs de Mémoires d’un fou de Flaubert et Aurélia de Nerval rejettent la conception dominante de la folie en lui substituant leur propre conception, poétique et sublime, et en s’attaquant au terme lui-même, l’un par la multiplication de ses acceptions, l’autre par son éviction. Enfin, le troisième chapitre analyse Un Martyre dans une maison de fous de Karl-des-Monts, Mémoires d’une aliénée d’Hersilie Rouy et Un Beau-frère d’Hector Malot. Dans ces récits d’individus internés à l’asile, l’analyse dégage les moyens stylistiques par lesquels les narrateurs cherchent à invalider leur diagnostic de folie et dénoncer les défauts de l’aliénisme, tout en préservant leur individualité de la catégorisation médicale. La thèse montre comment la représentation de la folie et le discours du fou en tant que narrateur servent autant à la création littéraire qu’à l’établissement d’une conception de la folie alternative à celle proposée par l’aliénisme.
Supervisor: Not available Sponsor: Not available
Qualification Name: Thesis (Ph.D.) Qualification Level: Doctoral
EThOS ID: uk.bl.ethos.719612  DOI: Not available
Keywords: PQ1 French literature
Share: