Use this URL to cite or link to this record in EThOS: http://ethos.bl.uk/OrderDetails.do?uin=uk.bl.ethos.682117
Title: L'Eclat du voyage : Blaise Cendrars, Victor Segalen, Albert Londres
Author: Poizat-Amar, Mathilde
ISNI:       0000 0004 5922 915X
Awarding Body: University of Kent and Université Paris-Ouest Nanterre
Current Institution: University of Kent
Date of Award: 2015
Availability of Full Text:
Access through EThOS:
Full text unavailable from EThOS. Please try the link below.
Access through Institution:
Abstract:
La thèse explore les œuvres de Blaise Cendrars, de Victor Segalen et d’Albert Londres sous l’angle de « l’éclat du voyage » et se propose d’analyser les effets produits par la présence du voyage sur un plan diégétique, métadiégétique et stylistique. Chez ces trois auteurs, la notion de voyage dépasse en effet sa vocation thématique pour se faire véritable matière à travailler le langage, le texte et atteindre la sphère de la littérarité en exerçant sur le texte une menace d’éclatement. Le texte affecté par le voyage, loin d’être mis en péril, s’inscrit ainsi dans une modernité littéraire : en prenant le risque, par le détour du voyage, d’une écriture déformant, re-formant, re-définissant la littérature, les trois œuvres examinées illuminent quelques chemins de traverse dans lesquels s’engagent œuvres et critiques contemporaines. Cette étude interroge les premiers écrits de Cendrars (1912-1938) en explorant par quelles voies la présence conjointe du motif du voyage et de l’éclatement conduit à la création d’une représentation fractale du monde. La mise en évidence de trajectoires chaotiques des personnages cendrarsiens au cœur d’un monde ontologiquement fracturé permet l’édification textuelle d’une « anarchitecture » poétique et moderne. L’examen du cycle polynésien de Segalen met en évidence la présence du voyage comme le résultat d’un écart désirant, véritable menace de déchirure entre l’ici et l’ailleurs, soi et l’autre, soi et soi. Cet écart aboutit, à travers une présence textuelle, à la formation d’une poétique littéraire de la diffraction, poussant ainsi l’œuvre aux limites d’un hors-littérature. Enfin, à travers l’étude des reportages d’Albert Londres, la thèse montre comment l’écriture du voyage trouve un regain de force par le détour du reportage.
Supervisor: Read, Peter ; Baldwin, Thomas Sponsor: Not available
Qualification Name: Thesis (Ph.D.) Qualification Level: Doctoral
EThOS ID: uk.bl.ethos.682117  DOI: Not available
Keywords: PB Modern European Languages (inc film, TV and radio studies) ; PN0080 Criticism ; PN865 Comparative Literature
Share: